Ailleurs...

 

Nombre de choses dans une existence n'ont tout simplement aucune explications directes. Cela va d'une quelconque attirance devenant parfois incontrôlable, aux sentiments puissants et soudains pouvant nous déborder, nous submerger en un instant, nous diriger, en passant par des réactions personnelles surprenantes voire insoupçonnées. Et, dans un registre similaire, un désir inné de partir à la découverte de soi...

Explorer les recoins encore inconnus de son être comme un besoin inexplicable, s'étudier comme une nécessité, se connaître enfin, comme un véritable épanouissement personnel.

Alors, si trouver sa place dans l'ensemble si vaste auquel nous appartenons est souvent chaotique, ne dit-on pas qu'en prenant du recul les choses nous apparaissent plus claires, le flot de nos interrogations plus limpide? Et cet inévitable recul nécessite souvent d'être compté en milliers de kilomètres.

C'est ainsi qu'un jour on prend cette décision honnête et consciente de plonger volontiers dans cet "ailleurs" et ses beautés qui depuis toujours occupent vos nuits et alimentent vos rêves. Voyager pour accéder à soi même, s'en aller afin d'émanciper un esprit formaté.

Le voyage bouscule alors votre perception, vos repères. Dans son élégante manière de vous absorber dans la nouveauté des découvertes qu'il vous impose au quotidien. Dans les sensations intenses et rares dont on ne peut s'imprégner autrement que profondément.S'immerger dans ce monde coloré, aux contrastes tranchants et aux personnages aussi étonnants et inattendus que ses lieux délicieusement exotiques. Ses lumières généreuses et ses ambiances irréelles, ses paysages dont on savoure inlassablement leur beauté simple. Regagner l'humilité que sa nature nous impose. S'émerveiller à nouveau de ceux et celles qui nous entourent, et de leur différence. Voyager pour se confondre quelques temps dans le mouvement incessant qui compose ce monde, cette incroyable variété d'existences dans laquelle vous vous fondez avec aisance, loin de chez vous, loin de vous finalement. Cet "ailleurs" où, étonnamment mais naturellement, vous trouvez une place...

Une certaine paix intérieure, depuis longtemps désirée. Au détour d'une nouvelle philosophie de vie, d'un moment hors du temps ou tout simplement dans le regard innocent d'un enfant. Une place dans cet intervalle si précieux que devient alors le voyage, votre place dans cette vie dont on connaît désormais les raisons et les limites à son équilibre. Le coeur s'évade alors totalement, l'esprit se libère définitivement....

 

 
  
  
 
 
Copyright 2017 - Nico GOMEZ - Tous droits réservés.
Reproduction et copie interdites sans l'accord de l'auteur